Exploitation Les Pâtres des Reines

Type de produit: 

Fromages de vache

Pauline BOVARD et Valentin ANTHONIOZ
 

Nous sommes un jeune couple, âgés tous deux de 22 ans. Valentin est installé en tant qu’agriculteur à plein temps, Pauline est salariée à plein temps dans le tourisme et participe aux tâches de la ferme en tant qu’aide, principalement pour la vente des divers produits fabriqués sur l’exploitation.
 

Après des années de recherches, notre projet s’est concrétisé en juin 2016 grâce à l’obtention de surfaces sur l’alpage du Col de Lachat aux Gets. C’est sur cet alpage que paissent nos vaches durant la saison d’été, de mai à octobre.

N’ayant jusqu’alors pas de bâtiment agricole pour l’hiver, notre troupeau a été placé en pension durant l’hiver 2016-2017.


Depuis l’automne 2017, nous gérons nous-même le troupeau à l’année et nous vous invitons à découvrir à travers cette présentation notre petite ferme, basée sur une agriculture paysanne de montagne, responsable et respectueuse de l’environnement et du bien-être animal.

Les vaches sont à l’attache au chaud à l’écurie durant l’hiver, puisque les conditions météorologiques ne nous permettent pas de les laisser à l’extérieur (neige, gel, température froide).

 

Ici, c’est Diane, une des doyennes du troupeau !

En hiver, notre troupeau est nourri uniquement en foin et regain, productions que nous achetons localement, faute de surfaces pour la fenaison, de sel et minéraux, avec quelques céréales biologiques produites dans l’Ain en France, données à juste mesure, sans excès afin de les maintenir en forme car la lactation peut amaigrir les animaux.

 

Et ici, c’est Anouchka, une génisse qui a fait son premier veau cet automne 2017.

Quant à lui c’est l’amoureux de ces dames ! Il s’appelle Sans-Souci et assure la reproduction par saillie naturelle, toutefois nous utilisons également l’insémination artificielle pour éviter la consanguinité dans le troupeau.


A l’automne 2017, notre troupeau était composé de huit vaches de race d’Hérens, d’une vache de race Jersiaise, d’un taureau de race d’Hérens pour la saillie naturelle et de quatre veaux et génissons que nous élevons pour le renouvellement du troupeau. Il s’est agrandi avec les naissances : nous comptons en plus 4 veaux femelles et 1 mâle.

Nous les avons prénommés : Aponie, Doly, Dakota, Bandita et Pépito.
 

Nous élevons chaque année des veaux selon les besoins en renouvellement et les places disponibles à la ferme. Dès sa naissance, le veau est nourri au lait de sa mère, jusqu’à son sevrage, au biberon puis au sceau. Lorsque la vache met bas, son lait des 48 heures qui suivent s’appelle le colostrum. Nettement plus riche en protéines et en immunoglobulines (anticorps ou stimulants du système immunitaire) que le lait, il renferme divers facteurs de croissance, il transmet au nouveau-né les résistances immunologiques acquises par sa mère. Afin de sevrer progressivement les veaux, nous leur donnons ensuite le petit lait issu de la fabrication des fromages, ce qui permet un recyclage parfait du petit lait.


La traite des vaches se fait tous les jours, 2 fois par jour jusqu’au tarissement, période où la vache va se reposer avant de mettre bas son prochain veau.


Le lait produit sert à nourrir les veaux dans un premier temps mais aussi à la transformation en divers produits. Nos produits se développent et changent en fonction de notre production de lait, de la saison aussi et des demandes. Nous fabriquons des yaourts, du beurre, des fromages frais, du fromage blanc, de la tomme lavée, des tommettes et du fromage type raclette dans une petite salle de fabrication mobile, installée dans une caisse frigorifique sur un plateau mobile afin de pouvoir la déplacer selon les saisons, de l’écurie à l’alpage. Nos yaourts et fromages blanc sont vendus en pots en verre réutilisables que nos clients nous rapportent, afin de réduire l’utilisation de plastique et les déchets trop nombreux.
 

Yaourt nature au lait entier Ingrédients : lait entier de vache et ferments
 

Beurre artisanal au lait cru. Ingrédients : crème entière fermière et ferments
 

Fromages frais enrobés d’herbes issues de l’agriculture biologique
 

Fromage blanc au lait cru. Ingrédients : lait entier de vache, présure et crème entière fermière

Tomme à croûte lavée
Fromage type raclette

Tommette
 

En été, les vaches paissent dans l’alpage de 26 hectares. Un petit coin de paradis, puisqu’elles ne sont pas attachées et se promènent où elles le souhaitent. Aucun traitement phytosanitaire n’est
réalisé sur les prairies
, la nature fait son travail seule, comme elle a toujours su le faire.

Il n’y a pas de bâtiment agricole sur l’alpage, les vaches sont traites à la main dans les pâtures et sont nourries uniquement à l’herbe d’alpage.
 

Quant aux soins du troupeau, nous essayons d’utiliser au maximum des alternatives aux antibiotiques, sauf cas de force majeure. Nous utilisons donc des huiles essentielles et de l’homéopathie pour soigner les bêtes, avec l’aide d’un vétérinaire passionné par les soins naturels.

De nouveau Anouchka

Brunie et Pepsi.
 

Veaux en pâtures

Génissons en pâtures

Afin d’entretenir au mieux ce bel alpage qui nous a été confié, nous prenons en pension quelques vaches qui pâturent en complément de notre propre troupeau.
L’été dernier, nous avons accueilli une
cinquantaine de vaches de race Aubrac qui nous venait de la Lozère, car chez eux, l’herbe manque en raison de la sécheresse.

D’ailleurs, il est important de vous présenter nos fidèles compagnons, sans qui rien ne serait aussi simple. Elles nous accompagnent tous les jours, dans toutes nos sorties et rappellent à l’ordre le troupeau afin de nous faciliter la tâche. Naïra, âgée de 4 ans et demi est une chienne de race Beauceron, quand elle aboie et nous dévoile son autorité, elle ne fait pas rire mais elle est au quotidien si douce et nous offre un soutien infaillible. Tikki est la petite nouvelle, une chienne de race Border Collie, elle aura un an d’ici le mois de mars et suit déjà avec excellence les traces de sa grande sœur de cœur.
 

Naïra

Tikki

Vous devez vous demander pourquoi la vache d’Hérens ? Par passion tout simplement. Cette petite vache trapue est une pure race de montagne présente dans tous les alpages de l’arc alpin (Vallée d’Aoste, Valais et dans quelques secteurs de Savoie, Haute-Savoie) depuis des siècles. Aujourd’hui elle est toujours présente dans la vallée d’Aoste, où on y fabrique avec son lait le fromage « La Fontina » et en Valais le fromage « Raclette ».

En France elle a progressivement disparu, en raison d’une moins bonne production laitière (environ 3800litres/lactation), ce qui est peu face à une vache d’Abondance par exemple (5700litres/lactation). Moindre en quantité, son lait est d’excellente qualité. Sa viande est toute aussi bonne, persillée, fine, savoureuse.

Elle est aussi reconnue pour son caractère belliqueux lors des luttes entre vaches, mais elle reste toutefois une des races les plus dociles avec l’humain. C’est pour cette raison également que nos vaches sont à l’attache l’hiver, car ce sont des lutteuses, elles se battent cornes à cornes afin d’établir la hiérarchie au sein du troupeau. La vache la plus forte, nommée « reine », dirigera le troupeau tout l’été. Ainsi, nous évitons qu’elles luttent durant tout l’hiver et qu’elles se blessent. Il est important de préciser que ces luttes sont naturelles et qu’en aucun cas les vaches sont dressées pour lutter, cela se fait naturellement.

Cette race de petite taille est caractérisée par une tête courte au large front, avec de petites cornes solides et des yeux vifs, avec des épaules musclées et un poitrail très développé. C'est la vraie race montagnarde, rustique, solide, d'un rapport excellent. Le fait de choisir la vache d’Hérens permet de pérenniser cette race qui est en très petit effectif en France.

Pourquoi une vache Jersiaise ? La mascotte du troupeau. C’est une vache très douce et facile à vivre. Petite et jolie, elle était considérée autrefois en France comme « une vache de châteaux » fine et élégante qui broutait les pâturages. Elle ne ressemble pas
du tout aux autres vaches du troupeau c’est pour cela qu’elle est la mascotte du troupeau. La
qualité remarquable de son lait est reconnue, composé de nombreuses vitamines, d’oligo-éléments et d’une importante source d’oméga 3 et d’oméga 6 et complètement adapté à la transformation en produits laitiers. Un vrai coup de cœur !


Dans le cadre du renouvellement du troupeau, nous proposons à la vente directe de la viande de vaches d’Hérens sous forme de caissettes de 5kg, composées de différentes pièces (steaks, rôtis, bourguignons, pots au feu,...) découpées et préparées sous vide par des professionnels. Une viande de qualité, tendre et goûteuse.
 

Notre production (produits laitiers et viande) est vendue en direct. Nous faisons partie de 5 AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) et d’une Ruche qui dit Oui. Nous faisons également un marché local par semaine.

Pourquoi vendre en direct ? Rencontrer nos consommateurs en direct, échanger avec eux, les découvrir. Maintenir une agriculture paysanne locale, de proximité, de taille humaine, respectueuse de l’environnement et du bien-être animal. Réduire les intermédiaires pour proposer un prix juste. Partager notre travail, nos produits, nos histoires entre producteurs et consommateurs. Apprendre de ce partage.
 

Étant actuellement en location, nous avons pour projet de trouver un emplacement adapté et correspondant aux normes demandées pour y construire notre propre bâtiment agricole ou d’en acquérir un déjà existant, afin d’être moins dépendant d’un propriétaire et de pérenniser notre élevage. Nous espérons que nos recherches porteront leurs fruits.
 

Lorsque l’on choisit de produire, de soigner et d’entretenir de façon naturelle, en respectant ses animaux, son environnement et son entourage, c’est déjà et surtout pour SOI-MÊME.


Ce choix que nous avons fait a eu lieu dans la continuité de notre éthique, de notre fonctionnement et de notre consommation. Il serait impensable (et pourtant il en existe tant…) de produire de façon biologique et de vivre de façon conventionnelle. C’est pourquoi nous souhaitions nous labéliser en agriculture biologique afin de valoriser notre travail quotidien, nous réfléchissons actuellement à trouver le label ou la mention qui correspondra le mieux à notre ferme et notre éthique.
 

D’avance, nous souhaitons vous remercier du temps que vous nous accorderez, remercier ceux qui nous suivront dans cette belle aventure, pour permettre de faire pérenniser notre élevage et pour vous qui partagez nos idéaux pour le maintien d’une agriculture belle, bonne et saine.


Merci de votre confiance et à bientôt !


 

Téléphone portable: 

06 48 59 17 68
06 41 74 44 01
pauline-bovard [at] hotmail.fr

Emplacement

Les Pâtres des Reines
2111 route des Chavannes
74260 Les Gets